Symptômes & traitements

Quels sont les symptômes de la dépression ?

Les symptômes de la dépression ne sont pas seulement liés aux troubles de l’humeur, mais ils concernent aussi le fonctionnement corporel et cognitif. Pour établir le diagnostic de dépression, le patient a besoin de certains de ces signes. Dans cet article, vous allez reconnaître les symptômes de la dépression, qui sont au nombre de 9 selon les descriptions du DSM-IV.

La dépression : qu’est-ce que c’est ?

La dépression nerveuse est une maladie caractérisée par 

  • Une tristesse extrême ; 
  • l’impression de ne pas avoir de valeur en tant qu’individu ; 
  • une humeur dépressive ; 
  • une perte de facultés de décision et de motivation ; 
  • des troubles du sommeil et alimentaires ; 
  • des pensées de suicide ou de mort. 

Dans le jargon médical, le terme « dépression majeure » est souvent utilisé pour désigner cette maladie. La dépression se manifeste généralement sous forme de périodes de dépression qui peuvent durer des semaines, des mois, voire des années. Selon l’intensité des symptômes, la dépression sera classée comme légère, modérée ou majeure (grave). Dans les cas les plus graves, la dépression peut conduire au suicide.

La dépression affecte l’humeur, le comportement ainsi que le corps. La dépression peut se manifester dans le corps par des maux de tête, de ventre et de dos. Cela explique également que le patient soit plus vulnérable aux rhumes et autres infections parce que son système immunitaire est affaibli.

Déprime ou dépression ?

Le terme dépression est souvent utilisé dans le langage courant pour décrire les inévitables périodes d’ennui, de mélancolie et de tristesse que chacun est obligé de vivre à un certain moment sans qu’il s’agisse pour autant d’une maladie. En fait, la dépression est une maladie chronique qui répond à des critères diagnostiques précis. En plus de la tristesse, la personne dépressive entretient des pensées dévalorisantes et négatives. Elle a du mal à se projeter dans l’avenir et se sent sans valeur. Elle ne s’intéresse plus aux activités autrefois appréciées. 

La déprime, de son côté, est une manifestation de ce que l’on peut appeler la dépressivité, c’est-à-dire la capacité de vivre des événements difficiles, qu’ils soient mineurs ou majeurs, sans s’effondrer complètement.

Les neuf symptômes majeurs de la dépression

• L’humeur dépressive

C’est un sentiment de vide ou de tristesse qui existe presque toute la journée. Cette tristesse peut s’accompagner d’un sentiment de désespoir ou de pleurs. Il se caractérise particulièrement par la tristesse presque permanente sans motif précis énoncé par le patient. 

Diminution de l’intérêt

Il s’agit d’un manque évident d’intérêt pour presque toutes les activités, et en conséquence les activités agréables avant le début de la dépression. 

Évolution du poids

Les troubles alimentaires associés à la dépression se caractérisent par une perte de poids importante sans régime ou, au contraire, une prise de poids importante. La perte de poids résulte d’une perte d’appétit associée au manque d’intérêt général du patient. Un appétit excessif peut être un moyen de combler le sentiment de vide, en avalant de grandes quantités d’aliments. 

Troubles du sommeil

Dans le cas de la dépression, les troubles du sommeil se caractérisent par l’hypersomnie ou l’insomnie. En cas d’insomnie, le patient éprouve de difficulté de s’endormir, car il a tendance à penser à beaucoup de choses pendant cette période. Avant de se rendormir, il peut se réveiller plusieurs fois par nuit, et ce, pendant une période relativement longue. Ces coupures de sommeil réduisent les qualités réparatrices du sommeil. L’hypersomnie, de son côté, se caractérise par un temps de sommeil significativement plus long que la moyenne. 

Évolution de comportement psychomoteur

Ce signe se caractérise généralement par un ralentissement psychomoteur. Les personnes dépressives ont un débit de parole et des gestes lents. Ces lenteurs peuvent également affecter certaines fonctions biologiques, comme la digestion. Dans certains cas, le développement d’un comportement psychomoteur se manifeste davantage par l’agitation. 

Fatigue

La personne qui souffre de troubles dépressifs se sent fatiguée presque en permanence. Elle ressent un manque d’énergie. La fatigue est aussi en partie due aux troubles du sommeil qu’elle rencontre. 

Sentiment de dévalorisation

Au cours d’un épisode dépressif, la personne éprouve un sentiment excessif de dévalorisation de sa personne. Elle ressent en outre un sentiment de culpabilité, qui est le plus souvent au-delà de toute réalité.

Troubles cognitifs

Il s’agit d’un dysfonctionnement cognitif qui réduit la capacité de raisonnement. À cela s’ajoutent des difficultés de positionnement et de concentration, qui peuvent conduire à une incapacité à prendre des décisions.

Idées noires

Ces idées noires peuvent affecter l’individu qui souffre de trouble dépressif. Elles concernent entre autres des idées récurrentes de suicide ou de mort. Le dépressif peut également envisager le suicide de façon concrète avec l’imagination d’un scénario de suicide. L’un des principaux risques de dépression est le passage au suicide.

Les causes de la dépression

La dépression nerveuse est une maladie, non pas une simple fatigue psychologique temporaire. L’on peut faire disparaître avec un peu de volonté. Elle peut causer un sentiment de tristesse en permanence, un mal-être profond, une fatigue physique et mentale. On ne sait pas avec clarté ce qui cause la dépression, mais il peut s’agir d’une maladie complexe impliquant de multiples facteurs liés aux événements de la vie, à la biologie, à l’hérédité ou encore aux habitudes et au milieu de vie. 

Génétique

Des études effectuées sur des jumeaux et des familles ont montré que la dépression comporte une certaine composante génétique, bien que les gènes spécifiques impliqués à la maladie n’aient pas encore été déterminés. Ainsi, des antécédents de dépression au sein de la famille peuvent être un facteur de risque.

Biologie

On constate chez les dépressifs un déséquilibre ou un déficit de certains neurotransmetteurs tels que la sérotonine. Ces phénomènes perturbent la communication entre les neurones. D’autres problèmes, tels qu’une perturbation hormonale (par exemple, prise de pilule contraceptive, hypothyroïdie…) peuvent également provoquer la dépression.

Milieu et habitudes de vie

Les mauvaises habitudes de vie (excès de jeux vidéo, abus d’alcool, tabagisme, moins d’activité physique…) et les conditions de vie sont susceptibles de nuire profondément à l’état psychologique de l’individu. L’accumulation de stress, par exemple, peut conduire à l’épuisement professionnel et éventuellement à la dépression.

Événements de la vie

Un divorce, une maladie, la perte d’un être cher et le chômage peuvent déclencher une dépression chez les sujets sensibles à cette maladie. De même, les traumatismes et les mauvais traitements vécus durablement pendant l’enfance favorisent la dépression à l’âge adulte. 

Les symptômes de la dépression chez l’homme et chez la femme 

La caractéristique essentielle de la dépression symptômes femme est l’état de perte de motivation ou de vitalité de l’individu, qu’il soit ou non lié à différents symptômes. Les symptômes les plus typiques sont la perte d’estime de soi, d’espoir et d’envie. D’autres signes peuvent apparaître, tels que la fatigue, l’angoisse, la tristesse, des idées noires, des pensées négatives, des intentions suicidaires ou d’autres changements de l’humeur.

La dépression symptômes homme se caractérise principalement par : 

  • Une humeur dépressive et une tristesse persistantes ;
  • une perte de plaisir et d’intérêt ; 
  • une fatigue intense, qui apparaît généralement le matin, et s’accompagne de l’impression d’un manque d’énergie en permanence. 

Idée sur les différents types de dépressions

On y distingue deux types de troubles :

  • Les troubles unipolaires : le trouble dépressif majeur et le trouble dysthymique ;
  • Les troubles bipolaires : les troubles de type 1 et type 2 et le trouble cyclothymique.

Vous avez aimé notre article ? Découvrez dans le même thème quels sont les différents types d’allergies.

4.5/5 - (2 votes)
4.5/5 - (2 votes)
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso