Minute Conso - Faciliter votre quotidien

7 symptômes de l’appendicite

7 symptômes de l’appendicite

Nous observons au niveau de l’organisme des signes anormaux dont on ignore leur origine et leur signification. Pourtant, on ne reconnaît le diagnostic qu’après une consultation médicale.

Pour le cas d’une appendicite, il se repère facilement dès l’apparition des symptômes. Mais comment le guérir ?

Qu’est-ce que l’appendicite ? 

L’appendicite est une infection ou une inflammation qui se forme au niveau de l’appendice, qui n’est autre qu’un organe de l’abdomen. Cette maladie survient dès l’âge de 15 à 30 ans. L’inflammation s’installe sur le côté droit du gros intestin. A la phase primaire, elle prend la forme d’une petite poche étroite et allongée. Elle peut s’infecter très vite jusqu’à ce qu’elle atteigne le stade avancé et forme un abcès. 

Cette maladie n’a pas vraiment de causes directes, seulement, il se peut que l’appendice soit bouché par des morceaux de matière fécale. On peut également assister à la fuite des pus dérivés de la paroi de l’appendice qui peut conduire à la péritonite.

 

Les symptômes de l’appendicite 

L’évolution de cette maladie peut être lente ou rapide selon les porteurs. Ainsi, les symptômes ne sont pas les mêmes chez certains individus. 

En général, la phase primaire est souvent violente et se présente par :

  • Des douleurs paroxystiques situées sur la zone de la cuisse droite : c’est le premier symptôme appendicite. 
  • Des douleurs abdominales spontanées peuvent subsister : des douleurs épigastriques, médio-abdominale ou au niveau de la fosse iliaque droite.
  • Une alternance de nausées et de vomissements douloureux suite à l’infection du gros intestin
  • La formation de substance blanchâtre qui conduit à la fatigue au niveau de la langue
  • La fièvre et la température élevée allant jusqu’à 38,5 °C. 
  • La diarrhée ou la constipation
  • La présence d’un enduit blanchâtre sur la langue

Quand consulter un médecin ? Au cas où vous doutez de la signification de votre douleur abdominale, tenez votre médecin au courant le plus vite possible. 

 

Traitement de l’appendicite 

L’intervention chirurgicale est obligatoire pour guérir définitivement une crise d’appendicite. Le processus d’ablation de celle-ci est appelé appendicectomie. Comme toute autre opération chirurgicale, elle s’effectue sous anesthésie générale avec intubation. L’opération dure en moyenne 30 minutes.

Il est important de noter que le patient à opérer doit être en bon état pour éviter toute forme de complication. En procédant à l’ablation, les risques d’une inflammation de péritoine sont à 0 %. Ainsi, la chirurgie de l’appendice ne présente aucun risque pour le patient puisque la science a fait un grand progrès. 

Mais avant cette opération, la prise d’antibiotique est recommandée pour traiter l’appendicite aiguë. L’action de cet antibiotique est de réduire les risques d’infection liés à la chirurgie. Selon les cas, l’opération chirurgicale peut encore être suivie d’un traitement antibiotique. 

Pour information, il est possible de pratiquer l’appendicectomie chez une femme enceinte. Le résultat est toujours positif et la grossesse se déroule comme prévu. 

Dès les premiers symptômes, il est préconisé de consulter rapidement un spécialiste qui vous prescrira un traitement adapté. Il faut reconnaître que les premiers signes de cette maladie sont faciles à traiter. 

Cet article vous a plu ? Notez le !

4.2 / 5
sur 28 avis

Laissez un commentaire sur cet article