ArgentEnergie

Changement d’heure : est-ce vraiment le dernier ?

Le changement d’heure est entré en vigueur il y a tellement d’années, qu’aujourd’hui on l’applique sans se poser de questions. Mais depuis quelques années on entend parler de la possibilité d’abandonner ce changement


En pratique, Comment cela sera t-il possible ? Et de quelle manière ? Quand a-t-il été instauré ? Pour quelles raisons ? Et quel est son avenir ? On vous en dit plus.

Quand et pourquoi a-t-il été instauré ?

En France, la décision du changement d’heure a été prise à la suite du choc pétrolier, en 1975.

Face à la flambée des prix de l’énergie, il était préférable d’aligner les heures de travail aux heures d’ensoleillement afin de faire des économies d’énergie.

Des chiffres datant de 2009 estimaient que la mise en place de ce dispositif permettait d’économiser 440 GWh rien qu’en éclairage.

Source ministère français

En Europe, le système a progressivement été adopté de l’après-guerre jusqu’aux années 80.

Depuis 1998, dans un souci d’harmonisation, les dates de changement d’heure sont les mêmes dans tous les pays de l’UE. Ainsi, on passe à l’heure d’été le dernier dimanche de mars et à l’heure d’hiver le dernier dimanche d’octobre. 

Pourquoi est-il remis en question ?

Ce sont deux grands arguments qui ont permis d’ouvrir les discussions sur la suppression du changement d’heure :

  • D’un point de vue économique, le changement d’heure ne serait plus justifié. De nombreux experts estiment que la large mise en circulation des ampoules basse consommation contribue à des économies d’énergie quotidienne.
  • De plus, il a été démontré des conséquences chrono-biologique néfastes, notamment sur le rythme de sommeil. Les personnes les plus vulnérables, les personnes âgées et les bébés, sont les premières impactées par ce phénomène.

Mais alors, heure d’été ou heure d’hiver ?

Chaque pays peut choisir de conserver l’heure d’hiver ou l’heure d’été. Mais le but reste avant tout d’aboutir à une harmonisation européenne afin d’éviter une division en terme de fuseaux horaires.

Il faut savoir qu’aujourd’hui il y a 2 heures maximum d’écart entre les pays européens et 3 fuseaux horaires. Si l’Europe ne trouve pas un consensus, il pourrait y avoir jusqu’à 3 heures d’écart entre les pays et encore plus de fuseaux horaires… ce qui pourrait avoir de lourdes conséquences économiques et organisationnelles.

Bon à savoir : Les français sont majoritairement en faveur de la fin du changement d’heure pour un passage définitif à l’heure d’été.

L’arrêt est prévu pour quand ?

Initialement la Commission européenne a proposé en septembre 2018 de le supprimer dès 2019. Finalement, le Parlement européen a voté (en mars 2019) un report pour 2021.

Depuis, l’Europe (et le monde) font face à une crise sanitaire sans précédent, la Covid-19, et le projet de suppression du changement d’heure est bloqué au niveau du Conseil des ministres de l’Union européenne. Le dossier est en donc en suspens.


Bon à savoir : vous ne le savez peut-être pas (vous ne vous êtes surtout peut-être jamais posé la question) mais le changement d’heure ne concerne pas les territoires d’Outre-mer. En effet, à l’exception de Saint-Pierre et Miquelon (qui se cale sur son voisin canadien) nos TOMs ne changent jamais d’heure.

Bouton retour en haut de la page

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso