ActualiteAides et primes d'Etat

Déclaration d’impôt 2021 : Quand ? Que faire pour bénéficier d’avantages ?

Chaque année, c’est la même chose : aussi fastidieux soit-il, l’heure est venue de remplir sa déclaration d’impôt 2021 ! Mais jusqu’à quand avons-nous pour le faire ? Et peut-on en être exonéré ? Découvrez dès maintenant tout ce qu’il faut savoir sur la déclaration d’impôt 2021 et que faire pour bénéficier d’avantages.


C’est le moment de remplir sa déclaration d’impôt 2021 sur les revenus 2020. Et cette année est l’année des gros changements : heures supplémentaires, primes, aides exceptionnelles, dons aux associations, etc. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez dans notre dossier du jour tout ce qu’il faut savoir sur la déclaration d’impôt 2021 !  

Jusqu’à quand peut-on déclarer ses impôts ?

Comme chaque année, il y a une date limite qu’il ne faut pas dépasser pour déclarer ses impôts. Ainsi, si vous déclarez vos revenus en ligne, le calendrier est le suivant :

  • du 01 au 19 et non-résidents (zone 1) : mercredi 26 mai 2021, 23 h 59.
  • du 20 au 54 (zone 2) : mardi 1er juin 2021, 23 h 59.
  • du 55 au 974/976 (zone 3) : mardi 8 juin 2021, 23 h 59.

À noter : les zones correspondent à un classement des contribuables selon leur département de résidence. Pour connaître la zone de votre commune, vous pouvez consulter le simulateur du service public.

Que faut-il déclarer ?

La première chose à déclarer est bien sûr le salaire imposable : il s’agit de la rémunération fixe versée par l’employeur, ainsi que les heures supplémentaires majorées, le 13e mois et la prime d’ancienneté.

Vous devez également déclarer les allocations chômage et préretraite si perçues. Hors salaire, d’autres revenus sont également à déclarer tels que les pensions et les rentes viagères, les revenus des valeurs et capitaux mobiliers, les plus-values et gains divers, les revenus fonciers, les revenus des professions non-salariées, etc. Mais attention, vous ne devez pas déclarer vos éventuels revenus faisant l’objet d’une exonération ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du service public, rubrique impôt sur le revenu. 

De quels avantages est-il possible de bénéficier ? 

Cette année, de nouvelles exonérations ou réductions ont vu le jour. Ainsi, vous pouvez prétendre à une exonération pour : 

  • les frais de télétravail jusqu’à 550 € ;
  • les heures supplémentaires dans la limite de 5 000 €, qui sont majorées à 7 500 € pour les heures effectuées entre le 16 mars et le 10 juillet 2020 (confinement).
  • la prime de pouvoir d’achat à hauteur de 1 000 €.
  • les primes exceptionnelles Covid-19 d’un montant maximum de 1 500 €, pour le personnel de santé dans le public ou le privé ou exerçant dans le secteur social et médico-social ;
  • les aides versées aux artisans, commerçants, professions libérales et auto entrepreneurs, touchés par les conséquences de la crise sanitaire.
  • les dons aux associations qui apportent leur soutien aux personnes les plus fragiles touchées par la crise sanitaire (organismes d’aide aux personnes en difficulté ou aux victimes de violences domestiques).
  • le forfait mobilités durable à hauteur de 500 €.

Alors, allez-vous payer moins d’impôts cette année ?

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso