Minute Conso - Faciliter votre quotidien

Les aliments à ne pas manger crus

Les aliments à ne pas manger crus

Les aliments sont très indispensables pour le corps humain, car ils apportent des nutriments essentiels à la production énergétique de l’organisme. Dans la plupart des cas, ils conservent davantage de nutriments lorsqu’ils sont mangés crus. Toutefois, il existe des aliments qu’il ne faut pas manger de la sorte parce qu’ils peuvent provoquer une intoxication alimentaire.

 

Les viandes 

Il est déconseillé de manger cru des viandes surtout les poulets et les porcs qui contiennent des bactéries pathogènes ne pouvant être éliminées que par la cuisson à cœur. La température de cuisson à cœur pour les viandes est généralement autour de 70°C. 

 

Les poissons 

Les poissons crus sont à éviter surtout pour les femmes enceintes en raison des risques de parasitoses. Des larves sont susceptibles de se développer dans l’intestin et pourront créer un blocage, ce qui entraîne des symptômes comme la fièvre ou la nausée.

 

Les champignons

Crus ou cuits, les champignons sont à consommer avec le plus grand soin. Il ne faut pas manger ces organismes dépourvus de chlorophylle si l’on ne connaît pas leur origine. On peut trouver toutefois des champignons qui pourront être consommés cuits, mais jamais crus. On peut citer la morille qui renferme de l’hémolysine, une substance nocive attaquant les globules rouges.

 

Les pommes de terre 

Les légumes procurent de nombreux bienfaits sur la santé. Si la plupart d’entre eux peuvent être consommés crus (carottes, salades), d’autres sont potentiellement dangereux si on les ingère sans cuisson.

Les pommes de terre stockent de la solanine, une substance toxique, qui en grande quantité présente des effets indésirables. Si une pomme de terre laisse des taches vertes, cela veut dire qu’elle a un taux élevé de solanine et donc à éviter. Cette substance irrite le tube digestif dont les symptômes sont les troubles comme le vomissement, la constipation, la diarrhée et la salivation. 

 

L’aubergine 

Il s’agit d’un légume riche en antioxydants, cependant comme la pomme de terre elle contient aussi de la solanine. Donc il faut passer par la concoction pour éliminer cette substance nocive. 

 

Le manioc 

Il peut contenir des glycosides cyanogéniques lorsqu’il est cru, ce qui libère du cyanure, un poison très toxique dont l’ingestion d’une dose un peu élevée provoque des maux de tête, vertiges, vomissements et palpitations.

 

Les haricots vert et jaune 

Manger cru ces légumes pourrait dégrader la santé digestive. Il y a de la phaséoline dans la cosse et les grains de ces haricots. La phaséoline est également une toxine naturelle totalement indigeste pour l’homme.

 

Les haricots rouges 

Riches en protéines, cette variété de haricot contient toutefois une toxine nommée phytohémagglutinine. Il faut bien le cuisiner, afin d’éviter des troubles gastro-intestinaux.

 

Le lait

Le lait cru se compose de mauvaises bactéries comme la E. Coli, les salmonelles et la Listeria. Appartenant à la liste d’aliments à ne pas manger crus, il ne passe pas par le processus de pasteurisation et ses consommateurs peuvent souffrir de gastroentérite ou de méningite. 

 

La farine 

La consommation de farine crue provoque des maladies comme la diarrhée, la crampe d’estomac, le vomissement et des maux de tête. Il convient donc de faire cuire les pâtes pour éliminer les bactéries telles que la E. Coli éventuellement présente dans la farine.

Cet article vous a plu ? Notez le !

4.2 / 5
sur 19 avis

Laissez un commentaire sur cet article