Minute Conso - Faciliter votre quotidien

Quels sont les signes d'un logement énergivore ?

Quels sont les signes d\'un logement énergivore ?

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique, assurez-vous d’en avoir besoin. Cela vous évitera de perdre du temps et de l’argent dans des projets qui ne sont pas obligatoires.

Comment vous assurer alors que votre logement est effectivement énergivore ? Voici quelques signes qui ne trompent pas.

 

17% de bien immobilier en France sont énergivores

 

Selon les sondages, 17% des biens immobiliers en France sont énergivores. Cela équivaut notamment à 4.8 millions de propriétés. C’est le cas surtout des immeubles qui datent de plus de 15 ans où les travaux d’isolation laissent à désirer.

Les normes de construction thermique ne sont obligatoires que depuis 1974. Pour l’ensemble des constructions françaises avant cela, la performance énergétique est moindre.

En France, les maisons ont une note moyenne entre D et E. Ce qui équivaut à une consommation énergétique de 151 et 330 kWh/m2/an. Ce qui reste encore à améliorer.

 

Une note énergétique entre F et G

 

Un logement énergivore aura une note de performance énergétique entre F et G. Les artisans chauffagistes prendront en compte plusieurs détails pour s’en assurer.

Tel est le cas notamment de l’isolation des murs et du plancher, l’aménagement des combles et l’isolation de la toiture ainsi que la résistance des fenêtres et des ouvertures de la maison.

Passez par un diagnostic de performance énergétique est de mise avant de se lancer dans des travaux de rénovation. Cela permet de connaître la note du logement, mais aussi d’identifier les véritables ponts thermiques à travailler. Ce qui minimisera les dépenses.

Un logement de classe F consomme entre 331 et 450 kWh/m2/ an. Ceux de classe G vont jusqu’à 451 kWh/m2/an.  A contrario, un logement de classe A ne dépense que 50 kWh/m2/an. Un logement de classe B peut dépenser entre 51 à 90 kWh/m2 et par an.

 

Fiez-vous à la facture d’énergie

 

Il n’y a rien de tel que la facture d’énergie pour vous aider à vous rendre compte de vos dépenses et de votre consommation. Si vous avez une mauvaise isolation, vous pouvez consommer jusqu’à 13 650 kWh pour 100 m2 contre 9 350 KWh si vous avez une maison aux normes.

En moyenne, vous ne devez pas dépasser les 1 400 euros par an ou de 8% de vos revenus sur votre facture d’énergie. Au-delà de quoi, vous avez effectivement une maison énergivore.

Après avoir fait vos travaux de rénovation, vous obtiendrez un Certificat d’économie d’énergie de la part de l’artisan. Ce dernier vous sera utile pour demander les primes auprès de votre fournisseur. De quoi rembourser une partie de vos dépenses pour la remise aux normes de votre logement.

 

Vous n’avez jamais la bonne température chez vous

 

Vous avez beau augmenter la température de votre chauffage, mais rien n’y fait ? Vous n’arrivez pas à vous chauffer correctement ? Ce n’est plus seulement un problème d’appareil.

C’est certainement à cause des ponts thermiques qui vous font perdre toute l’énergie produite par ce dernier. Ce sera confirmé par une mauvaise qualité de l’air ambiant interne.

Avant de songer à remplacer votre système de chauffe, demandez des travaux d’isolation. Vous pouvez profiter des aides financières pour tout financer : MaprimeRenov, Prime CEE, crédit d’impôt, etc.

Elles peuvent vous aider dans l’isolation des murs et du plancher de la maison pour une meilleure performance énergétique.

 

Votre système de ventilation ne fonctionne pas

 

Dans un logement avec une mauvaise performance énergétique, vous ne serez pas à l’aise à la maison, peu importe les saisons. En été, il y fera trop chaud et en hiver, il y fera trop froid. C’est dû à un mauvais système de ventilation.

Sachez que la VMC assainit l’air ambiant, tout en minimisant les déperditions. Choisissez pour cela une VMC à double flux.

 

De l’humidité chez vous

 

Vous avez de l’humidité chez vous ? C’est aussi un signe d’une maison énergivore. Outre le diagnostic de la part du professionnel, vous pouvez confirmer ce problème avec la condensation sur les vitres ou des taches sur les murs de votre maison.

Il se peut même que de la moisissure apparaisse. Si vous avez du papier peint, celui-ci peut aussi se décoller sous l’humidité.

Vous ressentez encore une vague de froid alors que vous avez tous les volets fermés ? Vous pouvez être sûr d’avoir des problèmes d’humidité. Il faudra tester chaque espace vitré en contact direct avec l’extérieur pour en trouver l’origine.

Pour résoudre un problème d’humidité à la maison, vous devez revoir le niveau de résistance de vos fenêtres et ouvertures de maison. Optez pour du double vitrage minimum pour une meilleure isolation.

 

Vous avez de vieux appareils

 

La qualité de vos appareils électroménagers et votre système de chauffage peut également impacter sur la performance énergétique de votre maison. Si vous avez de vieux appareils, vous aurez forcément un logement plus énergivore.

Pour l’électroménager, les marques proposent désormais des notes de consommation énergétique pour davantage de transparence. Optez pour les appareils de type A+ de préférence. Ils sont performants et économiques.

Pour les systèmes de chauffage, les chauffagistes peuvent vous proposer des appareils écologiques et avec de meilleurs rendements. Tel est notamment le cas de la PAC ou des poêles.

Il est recommandé de remplacer votre système de chauffage s’il date de plus de 15 ans. C’est en effet la durée de vie de ce dernier. Du moins, ce sera le cas si vous l’avez bien entretenu.

Plus votre appareil est ancien, plus il va consommer de l’énergie pour être performant. Demandez toutefois l’avis d’un chauffagiste professionnel pour savoir réellement l’état de votre appareil pour éviter les dépenses inutiles.

Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, vous avez une maison énergivore, donc non respectueuse des normes en vigueur.  travaux de rénovation et de transition écologique s’imposent. Les artisans certifiés RGE peuvent vous accompagner en ce sens.

Cet article vous a plu ? Notez le !

4 / 5
sur 4 avis

Laissez un commentaire sur cet article