Santé / Bien-êtreVie pratique

4 remèdes contre la rétention d’eau

C’est un mal qui touche de plus en plus de français après la trentaine. Traduite par un œdème, la rétention d’eau est généralement localisée dans une partie précise du corps, mais peut se répandre dans plusieurs tissus.  Le fluide responsable d’un tel gonflement s’accumule en général sur la partie inférieure du corps, au niveau des jambes ou des chevilles. Causant une sensation de jambes lourdes et des douleurs plus ou moins vives, c’est un fléau qu’il faut soulager sans attendre. Car sur la durée, la rétention d’eau peut faire de nombreux dommages collatéraux comme une décoloration de la peau, une prise de poids significative et des raideurs localisées. 


Si l’eau est importante pour le fonctionnement de notre organisme, la rétention de ce fluide est à surveiller de près. Il existe de nombreux remèdes naturels ou pharmaceutiques pour se soigner efficacement. Drainage, régime alimentaire adapté ou plante miracle, nous avons sélectionné pour vous trois remèdes dont l’efficacité n’est plus à prouver !

1. Le drainage lymphatique : la solution miracle

Pratiqué par un professionnel, le drainage lymphatique est un massage localisé qui permet de stimuler la bonne circulation de la lymphe. L’objectif est évidemment de drainer les liquides en excès. C’est probablement la solution la plus efficace pour lutter efficacement contre la rétention d’eau. Si on peut parfois s’automasser, mieux vaut se lancer dans un programme de longue haleine afin de prévenir la rétention sur la durée.

En complément, il est recommandé de consommer des gélules de vigne rouge. Cette plante permet de stimuler en profondeur la circulation sanguine et de prévenir l’inconfort lié à la rétention d’eau comme la sensation de jambes lourdes. Ces produits sont généralement disponibles à bas prix en parapharmacie ou dans les magasins bios.

Le drainage de la lymphe pour réduire la rétention d'eau

2. Réduire sa consommation de sel

S’il s’invite dans bon nombre de préparations culinaires, le sel est un ennemi pour notre organisme lorsqu’il est consommé à outrance. Le sel capture l’eau et la retient dans les tissus. Il favorise également l’installation de mauvaises graisses localisées et une prise de poids conséquente. Pour se défendre, notre corps se met alors à gonfler. 4 grammes journaliers suffisent pour un adulte en bonne santé. Pour agrémenter vos plats, préférez donc les épices ou les herbes fines.

Le sel favorise l'installation des mauvaises graisses

3. Le thé vert : un redoutable allié 

On ne compte plus les bienfaits du thé vert. Déjà reconnu pour ses vertus apaisantes en cosmétique, c’est une boisson phare, recommandée dans de nombreux régimes. Le thé vert propose une vraie action en profondeur pour détoxifier le foie, les reins et surtout le système lymphatique. En boostant la microcirculation sanguine, le thé vert permet de “rejeter” l’eau stockée en excès dans certains tissus de notre organisme. Prudence cependant sur le dosage : une tasse journalière suffit pour ressentir de véritables bénéfices rapidement. On le consommera de préférence le matin. 

Le thé vert est un allié pour déstocker l'organisme

4. Faire un bilan allergène 

On y pense rarement pourtant les allergies et les intolérances alimentaires entraînent souvent un phénomène de rétention d’eau. Très souvent, le gluten et le lactose sont incriminés. Alors, tournez-vous vers votre médecin afin de faire le point sur vos habitudes alimentaires et vos allergies connues. En vous testant, vous découvrirez sans doute l’origine de vos maux. Vous pourrez ainsi réviser votre routine et en finir enfin avec la rétention d’eau. 

Ne tardez pas à soigner la rétention d’eau. En prenant rapidement de bonnes habitudes et en diversifiant votre alimentation, cette “maladie” chronique ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir. Si les symptômes persistent, pensez à consulter rapidement un spécialiste. 

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso