Santé / Bien-êtreVie pratique

7 aliments qui interfèrent avec les médicaments

Les médecins et pharmaciens le précisent souvent : lorsque l’on prend un traitement, il faut surveiller son alimentation. Et pour cause : certains aliments ne sont pas toujours compatibles avec les médicaments. Des effets indésirables peuvent ainsi apparaître. Découvrez par exemple, 6 aliments qui interfèrent avec les médicaments.


Avant de prendre un médicament, même prescrit, il est conseillé de lire attentivement la notice. Celle-ci peut contenir de précieuses informations quant à la posologie. Notamment, s’il existe des aliments à proscrire. En effet, il n’est pas rare que certains aliments interfèrent avec les médicaments…

Les bananes

Vous faites de l’hypertension et que votre médecin vous a prescrit des diurétiques ? Alors, toute source de potassium est à proscrire. Ainsi, on évite les bananes, mais aussi les épinards ou le sel. Pourquoi ? Car les diurétiques empêchent le potassium de s’extraire des reins. Consommer des aliments riches en potassium pourrait donc faire augmenter le taux de potassium dans le sang. Et risquer ainsi le développement de troubles du rythme cardiaque.

Le pamplemousse

Les agrumes et les anti-inflammatoires ne font pas bon ménage. En effet, les citrons, pamplemousse et les oranges augmentent le risque de reflux gastriques chez les patients sous anti-inflammatoires. Et plus spécifiquement, le pamplemousse interfère avec d’autres médicaments. En consommer peut ainsi augmenter les effets indésirables de certains traitements contre le cholestérol ou la dépression par exemple.

Le chou

La vitamine K présente dans le chou, mais aussi dans le brocoli, les asperges, les épinards, n’est pas compatible avec les anticoagulants. Cette vitamine peut empêcher l’efficacité du traitement. Mais aussi, provoquer une thrombose dans certains cas. En cas de traitement avec des anticoagulants, les légumes riches en vitamine K sont donc à consommer en toutes petites quantités, pas plus de 100 grammes par jour.

La réglisse

La réglisse est vraiment à éviter en cas de prise de corticoïdes : en effet, l’acide glycyrrhizique contenu dans la racine de la plante empêche les enzymes du foie de métaboliser pleinement les médicaments, notamment les corticoïdes. Et peut ainsi favoriser l’arythmie cardiaque et l’apparition de fatigue musculaire, deux effets indésirables de ces médicaments.

Le lait

Sous antibiotiques, il est fortement conseillé de limiter sa consommation de lait et autres produits laitiers pendant toute la durée du traitement. En effet, le calcium a tendance à diminuer fortement l’efficacité des antibiotiques.

Le thé

Attention, le thé diminue l’assimilation du fer. Ainsi, si vous suivez un traitement médicamenteux riche en fer, il est vraiment conseillé de ne pas boire de thé. Ou, au minimum, d’en consommer seulement deux heures après la prise de votre traitement, si vous ne pouvez pas faire autrement.

L’alcool

C’est le plus connu : sous médicaments, l’alcool est à proscrire. En encore plus en cas de prise de paracétamol, de tranquillisants, d’antidouleurs, de codéine ou d’antihistaminiques. En effet, l’alcool facilite le passage des molécules dans le sang et modifie ainsi leur métabolisme. Ce qui a pour conséquence d’engendrer des effets indésirables très forts.

Bouton retour en haut de la page

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso