Santé / Bien-êtreVie pratique

Comment se manifeste l’andropause ?

Si les femmes sont atteintes par la ménopause, les hommes connaissent eux aussi un symptôme « similaire », nommé l’andropause. Derrière ce terme quelque peu barbare se cache une série de symptômes physiologiques notables. Baisse de la sécrétion de testostérone, vie sexuelle en berne : il n’est pas toujours simple d’y faire face. Mais contrairement aux femmes, l’andropause permet toujours de se reproduire. En effet, la production de spermatozoïdes n’est pas interrompue par ce phénomène. Au-delà de ces mécanismes, les hommes peuvent présenter de nombreux autres symptômes bien visibles, montrant que cet épisode n’est pas toujours simple à surmonter au quotidien. 


Changement de comportement, migraines, troubles du sommeil : certains signes sont évocateurs de l’andropause passé la cinquantaine. S’il n’est pas toujours simple de réagir pour aider son partenaire, il existe pourtant de nombreux réflexes à adopter pour l’aider à affronter ce passage difficile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons réalisé pour vous cet article afin de tout savoir de « ce mal réservé aux mâles ». 

1. Quels sont les signes remarquables de l’andropause ?

Outre la perturbation de mécanismes internes, l’andropause se manifeste la plupart du temps par des signes extérieurs qu’il est facile de reconnaître. Un homme atteint d’andropause connaîtra de grands épisodes de fatigue physique, souvent accompagnés de migraines. Parfois, la douleur et le refus de voir son énergie se dissiper peuvent entraîner des changements de comportement notables. Agressivité ou état passif, changement de mode de vie : tout est possible selon le caractère de chacun. L’andropause s’accompagne la plupart du temps d’une prise de poids immédiatement remarquable. On constate en effet une augmentation du tour de taille, les graisses ayant tendance à s’y fixer plus facilement. La plupart du temps, le muscle fond. L’homme qui perd sa silhouette athlétique a parfois bien du mal à le supporter. 

Tout cela s’explique par la diminution de la sécrétion de testostérone. En effet, les androgènes, les hormones mâles, peuvent se transformer en œstrogènes, car la graisse sécrète des œstrogènes. Une gynécomastie peut alors se produire. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les hommes vont alors prendre de la poitrine. Pour vérifier si la glande mammaire augmente, on peut pratiquer une échographie ou une mammographie. Le patient pourra alors pratiquer, s’il le souhaite, une liposuccion ou bien suivre un régime adapté à sa problématique. 

2. Quels sont les réflexes à adopter ?  

Les hommes vivent souvent très mal cet épisode. Pour commencer, mieux vaut leur conseiller de consulter un médecin spécialisé. On pourra ainsi se tourner vers un andrologue, qui saura conseiller et surtout rassurer le patient. 

Il est également important de conserver une hygiène de vie irréprochable. Pour vaincre les signes extérieurs de l’andropause, il est conseillé de suivre un régime drastique durant les premiers mois du phénomène. On évitera à tout prix le sucre et les graisses qui ne feront qu’accentuer les épisodes de fatigue. On pratiquera au moins 2h de sport hebdomadaire pour conserver une bonne forme physique générale. 

Pour mieux accompagner son partenaire, il ne faut surtout pas l’assaillir de questions. Laissez-le s’exprimer librement sur le sujet, sur son ressenti et soyez à l’écoute. Le seul moyen de l’aider reste de le rassurer et de l’encourager au quotidien dans ses efforts. 

3. Prendre de la testostérone : fausse bonne idée ? 

Lorsque l’andropause se manifeste, les hommes sont tentés d’enrayer le phénomène en prenant de la testostérone. Mais cela peut s’avérer inefficace, selon les pathologies de chacun. Si un homme rencontre des difficultés sexuelles « mécaniques », on lui recommandera la plupart du temps de prendre du viagra. Le patient pourra ainsi retrouver une vie sexuelle « normale » et sécréter des hormones mâles en nombre suffisant. Les injections de testostérone restent possibles, mais sont évidemment soumises à un avis médical éclairé et approfondi. Avant de se lancer dans une telle thérapie, le médecin demandera un examen clinique de la prostate ainsi qu’un dosage de PSA. Le but est de vérifier s’il n’y a aucun cancer, car la prise de testostérone pourrait sérieusement l’aggraver.

4. La naturopathie : un bon réflexe au quotidien

La naturopathie peut s’avérer plutôt efficace pour vaincre les maux quotidiens liés à l’andropause. Consommer des gélules d’oméga-3 permet de stimuler les érections. Une cure de vitamines naturelles peut également permettre de retrouver une bonne énergie quotidienne. Parmi les plantes à consommer, on retrouve le gingembre, l’avoine, la sarriette ou encore la maka. On choisira quoi qu’il en soit des compléments alimentaires biologiques pour un maximum de bienfaits sur l’organisme. 

Pour vaincre les migraines, la menthe poivrée peut être une excellente alternative aux molécules chimiques pharmaceutiques. Quelques gouttes sur les tempes suffisent la plupart du temps. 

5. Booster sa vie sexuelle malgré l’andropause

Dans 90% des cas, l’andropause se traduit par une diminution ou un arrêt de l’activité sexuelle. Inutile d’accabler son compagnon, le mieux reste encore d’en parler et de trouver ensemble des solutions. On pourra, dans un tel cas, se tourner vers un sexologue. C’est également l’occasion de stimuler autrement son partenaire, en donnant un renouveau significatif à ses pratiques habituelles. Tout est possible et tout dépend des envies de chacun. Il n’y a aucun jugement à avoir. Jouets, érotisme ou jeux à deux : toute “thérapie” est bonne à prendre et aidera sans doute votre compagnon à retrouver de la vigueur. 

L’andropause ne doit pas être vécue comme une fatalité. En réagissant rapidement aux symptômes évocateurs et en consultant un spécialiste, les hommes pourront rapidement apprendre à mieux apprivoiser ce phénomène douloureux. Soyez à l’écoute de votre partenaire et apprenez à reconnaître ses symptômes. En l’aidant à trouver un accompagnement adapté, vous l’aiderez rapidement à passer cet épisode. Il n’est pas toujours simple d’accepter le temps qui passe, et l’andropause est malheureusement un phénomène qui rappelle aux hommes que la moitié de leur vie est déjà derrière eux. 

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso