Coronavirus : questionnaire de santé officiel - Échantillons et bons plans gratuits
ExpiréVie pratique

Coronavirus : questionnaire de santé officiel

COVID-19 : difficulté à respirer, fièvre, perte d’odorat… Découvrez le questionnaire de santé officiel lancé par le gouvernement pour vous orienter sur votre état de santé.


Comment ça marche ?

Si vous avez des doutes liés à l’apparition de symptômes pouvant vous faire penser au COVID-19, sachez que ce mercredi 08 avril, le gouvernement vient de mettre en ligne un questionnaire de santé officiel pour vous orienter au mieux sur votre état de santé.

Le questionnaire de santé officiel fonctionne avec un algorithme s’appuyant sur les données du ministère de la Santé.

Le questionnaire vous demandera d’indiquer plusieurs éléments relatifs à votre état de santé ou votre situation, comme :

  • la tranche d’âge dans laquelle vous vous situez
  • derniers déplacements
  • derniers contacts
  • symptômes (fièvre, toux, frissons…)

Détail important : “aucune information permettant de vous identifier, directement ou indirectement, n’est collectée”

En quelques minutes, l’outil (qui ne se base pas sur de l’intelligence artificielle mais sur vos réponses directes au questionnaire) apporte une conclusion (pas d’élément de gravité, possible syndrome de détresse respiratoire aiguë, etc.) et des conseils personnalisés, notamment un rappel des gestes barrières.

Ne sortez que si vous en êtes obligés et n’oubliez pas de remplir votre attestation en ligne.

Où et quand réaliser ce questionnaire de santé officiel ?

Vous pouvez dès à présent vous rendre sur le site officiel via notre bannière “Je réponds au questionnaire” ci-dessous.

Ensuite, renseignez vos informations ainsi que vos symptômes pour avoir une réponse rapide et adaptée à votre état, selon les recommandations du ministère de la santé.

Pour rappel : Ce questionnaire a “uniquement pour objectif de vous orienter en fonction de votre état de santé et des symptômes que vous déclarez”. Autrement dit, “l’avis qu’il fournit n’a pas de valeur médicale”.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer