Bons plans

Devenir agent immobilier indépendant, est-ce vraiment le bon plan ?

En recherche de reconversion ? Travailler dans l’immobilier peut être très tentant ! En effet, le secteur connaît un véritable essor depuis quelques années. Mais pour autant, devenir agent immobilier indépendant, est-ce vraiment le bon plan ?


C’est un secteur en or ! Ces dernières années, l’immobilier en France explose. À tel point que de nombreuses franchises voient le jour. Et recrutent ! Devenir agent immobilier indépendant peut alors être une bonne idée de reconversion ou de travail à côté ! Mais cette profession réserve parfois quelques surprises… On vous explique ! 

Agent immobilier indépendant ou négociateur immobilier ?

Il ne faut pas confondre ces deux statuts ! L’agent immobilier, aussi nommé agent commercial, est un travailleur indépendant pouvant être mandaté par une agence. Il peut aussi toutefois travailler à son compte, en tant que micro-entrepreneur ou monter sa propre société. Au contraire, le négociateur immobilier est, lui, salarié d’une agence.

En principe, les agents immobiliers indépendants doivent disposer d’une Carte professionnelle T pour justifier de leur professionnalisme. Cela leur permet donc de décrocher des ventes ou des locations.

Des compétences multiples

Être un bon agent immobilier ne s’improvise pas. En effet, de nombreuses qualités sont requises pour réussir au mieux dans cette profession où la concurrence est rude. Et les compétences ne s’arrêtent pas uniquement au fait de signer une promesse de vente. En effet, le rôle principal de l’agent immobilier est d’être un intermédiaire, qui permet aux particuliers de mieux gérer une vente ou une location. 

Dans ce cadre, un agent immobilier doit savoir :

  • Identifier les biens immobiliers à vendre ou à louer.
  • Obtenir des promesses de vente ainsi que des compromis de vente.
  • Signer un mandat avec les propriétaires.
  • Définir le prix de vente ou de location.
  • Organiser des visites.
  • Vendre le bien final.

Il est également possible d’adhérer à la FNAIM, label de qualité et gage supplémentaire d’exigence et de sérieux.

Pas de salaire fixe pour les agents immobiliers

Comme l’agent immobilier n’est pas salarié, mais indépendant, il ne perçoit pas de salaire fixe chaque mois. Mais des honoraires qui varient ! Il s’agit de commissions sur les transactions immobilières. Dans le cadre d’une vente, l’agent immobilier touche une commission uniquement lorsqu’il finalise la transaction. Cette commission représente un pourcentage du prix de vente, le plus souvent fixé entre 3 et 7 % du montant de la transaction.

Des honoraires encadrés par la loi

Les agents immobiliers sont donc rémunérés par des honoraires. Dans le cas d’une vente, la rémunération se fait obligatoirement après la vente du logement actée par un notaire. Dans le cas d’une location, l’agent immobilier peut demander à percevoir ses honoraires en une fois, lors de la signature du contrat locatif. Ou bien, il peut demander à mensualiser son paiement, en même temps que le versement du loyer.

Toutefois, dans le cas d’une vente ou d’une location, pour être en droit de percevoir des honoraires, l’agent immobilier a des conditions à remplir :

  • Détenir la carte T qui autorise les agents immobiliers à réaliser des transactions.
  • Disposer d’un mandat écrit dans le respect du cadre légal.
  • Avoir bien accompli les différentes missions pour lesquelles l’agent immobilier a été mandaté par son client ou par l’agence.

Prêt à relever le défi ? N’attendez plus et découvrez encore plus de clés pour réussir dans votre projet.


Vous avez vendu votre bien et/ou souhaitez faire racheter vos crédits ? Retrouvez tous nos conseils pour baissez vos mensualités jusqu’à 60%.

1/5 - (1 vote)
1/5 - (1 vote)
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso