Électricité : heures creuses, est-ce vraiment une bonne affaire ? - Minute Conso
ArgentEnergie

Électricité : heures creuses, est-ce vraiment une bonne affaire ?

Vous avez souscrit une option « heures pleines/heures creuses » mais votre facture d’électricité ne diminue pas pour autant ? Pas de panique, c’est normal ! En effet, les heures creuses ne sont plus vraiment une si bonne affaire de nos jours. On vous explique pourquoi.


Créée il y a plus de 60 ans, l’option « heures pleines/heures creuses » n’est aujourd’hui plus rentable pour la majorité des foyers français. Mais pourquoi ? Découvrez la réponse dans notre dossier du jour.

C’est quoi, les heures creuses ?

Lorsqu’on souscrit un contrat d’électricité, deux options s’offrent à nous :

  • payer les kilowattheures à un prix fixe
  • Ou alors, payer un prix différent pour chaque kilowatt dépensé selon les différents moments de la journée.

Cette seconde option est ce qu’on appelle l’offre « heures pleines/heures creuses ».

Le prix du kilowatt sera alors moins cher pendant les moments de faible consommation générale. Elles correspondent à des périodes de la journée où la consommation d’électricité des foyers est au plus bas. C’est-à-dire, lorsque la majorité des Français utilisent peu d’électricité. Le plus souvent, c’est la nuit ! 

En revanche, pendant les moments de forte consommation, les kilowatts seront facturés plus cher.

Quelles sont les heures dites creuses ?

Attention, elles ne sont pas les mêmes dans tous les foyers. Cela dépend en principe de votre contrat. Pour connaître précisément vos heures creuses, consultez votre dernière facture d’électricité, elles y sont indiquées.

Bon à savoir : il existe des règles, concernant ce système, qui sont encadrées par la loi et doivent être respectées par les fournisseurs d’électricité. Ainsi, une journée de 24 h compte 8 heures creuses à répartir par le fournisseur entre 12h et 17h puis entre 20h et 8h.

Quels tarifs ?

Il faut savoir que, quel que soit votre fournisseur d’électricité, le prix du kilowatt en heures creuses coûte en général 25 % moins cher que si vous avez souscrit le forfait à prix fixe. À l’inverse, en heures pleines, un kilowatt coûte 10% plus cher

Les heures creuses sont-elles rentables ?

Oui, si vous faites fonctionner vos appareils consommant beaucoup d’électricité au moment des heures creuses (ballon d’eau chaude, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, etc.).

Mais en réalité, à cause de ces contraintes horaires, peu de personnes arrivent à optimiser leur consommation d’électricité en heures creuses. Elles payent donc leur kilowatt plus cher que s’ils avaient souscrit l’offre au prix fixe.

Bon à savoir : si vous possédez un compteur Linky, sachez que vous pouvez changer votre offre gratuitement ! 


Vous souhaitez économiser de manière durable sur vos factures d’électricité ? On a la solution ! Avec Voltatis, réalisez des économies d’électricité et réduisez de manière significative vos factures.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso