Minute Conso - Faciliter votre quotidien

5 plantes dépolluantes pour nos intérieurs

5 plantes dépolluantes pour nos intérieurs

Certaines plantes d’intérieur dépolluantes ont des effets avantageux sur l’air ambiant. Quelles sont ces 5 plantes d’intérieur ? Et comment elles dépolluent ou humidifient l’air ?

Les plantes dépolluent et humidifient l’air

Le tronc, les tiges et les feuilles absorbent les polluants atmosphériques, et cela, grâce à des stomates qui assurent l’échange gazeux entre l’air et la plante. Les micro-organismes vivants dans les racines les transforment ensuite en nutriments. 

Dans le même temps, la plante libère de la vapeur d’eau qui rend l’air humide et plus sain. Le niveau d’humidité augmente de 4 % à 8 %, ce phénomène réduit les problèmes d’asthmes et ceux liés aux gênes respiratoires. Plus les feuilles de la plante sont grandes, plus cet échange gazeux est appréciable. Cependant, il faut garder à l’esprit que le fait de transformer la maison en jungle n’est pas du tout bon. Une grande concentration de plantes peut créer des effets nuisibles sur la santé, par exemple, les allergies au pollen.

Les plantes d'intérieur dépolluantes

Découvrez 5 variétés de plantes d'intérieur dépolluantes au quotidien.

1. La fougère de Boston : un excellent humidificateur d’air 

L’isolation de nos maisons et notre mode de vie nous conduisent à vivre dans des endroits qui manquent souvent d’humidité. Il faut donc privilégier des plantes comme la fougère de Boston qui dégage de la vapeur d’eau pour humidifier l’air.

Cette plante appelée scientifiquement "Nephrolepis exaltata" est également capable d’éliminer le formaldéhyde (substance à risque cancérigène). Elle agit comme un purificateur d’air et neutralise également d’autres substances. La fougère de Boston se plaît comme plante d’intérieur compte tenu de ses propriétés assainissantes. 

2. Le dracaena pour lutter contre l’odeur du tabac

Si l’entourage fume, l’air intérieur est pollué par la fumée de cigarette. Alors, dans les pièces communes, mettez des plantes qui captent le benzène dans la fumée. La plus efficace d'entre-elles est le dracæna. Ce dernier est également considéré comme une plante purifiante ou une plante verte dépolluante qui absorbe les polluants de l’air et libère l’oxygène. 

3. Le chlorophytum 

Le chlorophytum expulse, de l’air ambiant, les éléments nocifs tels que le toluène, le monoxyde de carbone et le formaldéhyde. En l’espace de 24 heures, cette plante est capable de venir à bout de 96 % du monoxyde de carbone et de 86 % du formaldéhyde dans l’air. Il rend l’air de notre maison plus respirable et nous protège des allergies.

4. Le Kentia : une plante purifiante et dépolluante

Le formaldéhyde se trouve dans les tissus comme les rideaux, draps et vêtements, les articles d’usage quotidien et ménager. Comment capter ce polluant ? Il suffit de placer une plante anti-pollution comme le Kentia dans votre salon. Le Kentia est une plante purifiante, connue pour ses propriétés purificatrices et dépolluantes. Il absorbe le benzène et le toluène dans les solvants ou les peintures. Il est recommandé de placer le Kentia dans la salle à manger, le bureau, le salon ou encore dans un hall vitré.

5. Le palmier à cannes agit efficacement sur l’ammoniac

De nombreux nettoyants ménagers renferment de l’ammoniac, qui est susceptible de provoquer l’irritation des voies respiratoires. Le palmier à cannes est capable d’intercepter les particules d’ammoniac. Mettez-le dans le salon ou la cuisine. 

Cet article vous a plu ? Notez le !

/ 5

Laissez un commentaire sur cet article