Santé / Bien-êtreVie pratique

Comment protéger son bébé des perturbateurs endocriniens ?

Les perturbateurs endocriniens sont partout autour de nous : cosmétiques, produits d’entretien, objets en plastique, etc. Plusieurs études récentes ont montré que les perturbateurs endocriniens représentent un réel danger pour notre santé… Et surtout celle de nos enfants ! Alors, comment protéger son bébé des perturbateurs endocriniens ?


Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques utilisées dans la fabrication de certains produits et objets. Ces substances sont particulièrement dangereuses pour les tout-petits. Selon des études scientifiques récentes, les perturbateurs endocriniens seraient à l’origine de cas de l’apparition de malformations du fœtus, de cancers infantiles, de puberté précoce et de certains troubles du comportement. Voici quelques recommandations pour protéger au mieux son bébé et limiter son exposition aux perturbateurs endocriniens.

Fini le plastique

On retrouve une forte quantité de perturbateurs endocriniens dans les objets en plastique. Ainsi, pour protéger son bébé dès le plus jeune âge, il est préférable d’utiliser des biberons en verre, à la place de ceux en plastique. Toutefois, si vous utilisez déjà un biberon en plastique, nous vous recommandons d’éviter de le chauffer au four à micro-ondes. Si le plastique est abîmé, jetez-le. Choisissez aussi des tétines en silicone ou en latex naturel.

Bon à savoir : Côté cuisine, les plats préparés, en barquette en plastique par exemple, sont à proscrire. Mais pas de crainte à avoir du côté des petits pots pour bébé : la loi oblige les fabricants à bannir toute utilisation de perturbateurs endocriniens dans la fabrication de leurs emballages. 

Bannir le plastique du quotidien de bébé

Privilégiez le bio

Les perturbateurs endocriniens se retrouvent aussi dans les pesticides. Afin de protéger son bébé au maximum, privilégiez l’achat de fruits et légumes biologiques, pour lesquels l’utilisation des pesticides est très limitée. Puis, lavez méticuleusement vos fruits et légumes, et épluchez-les avant de les donner à manger à votre enfant. Cela limitera l’ingestion de perturbateurs endocriniens concentrés dans la peau des fruits et légumes.

Bon à savoir : certaines eaux du robinet, traitées, contiennent aussi des perturbateurs endocriniens. L’eau minérale est nettement plus saine.

Pensez aux couches lavables

Les tout-petits sont particulièrement réceptifs aux perturbateurs endocriniens. Ceux-ci sont aussi très présents dans les lingettes nettoyantes et dans les couches jetables. L’usage de couches et lingettes en coton lavables et réutilisables est donc à privilégier de toute urgence. Car, en plus de protéger votre bébé des perturbateurs endocriniens, vous faites aussi un geste pour la planète !

les couches lavables un moyen écologique et économique de préserver bébé des perturbateurs endocriniens

Faites attention aux produits ménagers

Les produits ménagers, type liquide vaisselle, produits pour laver le sol et certaines lessives contiennent aussi des perturbateurs endocriniens. N’hésitez pas à les remplacer par des produits éco-labellisés, ou naturels comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou le citron.

Choisissez mieux ses jouets

Les bébés adorent mettre leurs jouets dans la bouche. Or, les jouets en plastique débordent de perturbateurs endocriniens. Troquez-les contre des jouets en bois légers et vernis à la peinture naturelle.

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso