Aides et primes d'Etat

Prime d’inflation : pour qui ? pourquoi ? comment en bénéficier ?

Les retraités, les salariés, les indépendants, les bénéficiaires du RSA ou de l’allocation aux adultes handicapés qui touchent moins de 2 000 euros par mois percevront une prime inflation d’un montant de 100 euros. Pourquoi cette aide exceptionnelle ? Qui sont les bénéficiaires prime inflation ? Comment en bénéficier ? Quand sera-t-elle versée ?


C’est quoi l’indemnité d’inflation de 100 euros ?

L’indemnité d’inflation est une aide individuelle et exceptionnelle d’un montant de 100 euros qui sera versée à 38 millions de personnes vivant en France pour préserver leur pouvoir d’achat face à la forte hausse du coût des énergies. Cette prime 100 euros est versée en un seul versement et ne fait l’objet d’aucun prélèvement. Les bénéficiaires n’ont aucune démarche à faire sauf dans certains cas particuliers (cas des pigistes, intermittents du spectacle, salariés disposant de plusieurs employeurs…).  

Qui est concerné par la prime inflation? 

Tous les individus, âgés de plus de seize ans qui résident en France et qui ont perçu une rémunération dont le montant ne dépasse pas 26 000 euros bruts entre le 1er janvier et le 31 octobre 2021 sont concernés. 

Les personnes concernées sont :

  • Les salariés y compris les bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation et les apprentis ; 
  • les agents publics ; 
  • les artistes-auteurs ; 
  • les travailleurs non-salariés ; 
  • les salariés en CDD, les travailleurs frontaliers résidant en France, les intermédiaires ; 
  • les stagiaires de la formation professionnelle et les demandeurs d’emploi ; 
  • les personnes handicapées et les bénéficiaires de prestations sociales ; 
  • les étudiants qui bénéficient d’une aide au logement, les étudiants boursiers et non boursiers sans activité ;  
  • les retraités, y compris les bénéficiaires de pensions de réversion, d’allocations de préretraite amiante et de préretraite et de minimum de vieillesse ; 
  • les jeunes en quête d’emploi ou accompagnés par le service public d’emploi ; 
  • les bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation et les apprentis ; 
  • les jeunes dans une situation d’accompagnement vers l’emploi, ceux qui sont inscrits auprès des agences pour l’insertion d’emploi (EPIDE) et les services civiques ; 
  • les bénéficiaires de minimas sociaux (RSO, RSA, AAH, ASS, ASI, AFIS, PreParE, ASPA, AIS, AVFS) y compris les travailleurs handicapés en établissement et service d’aide par le travail (ESAT).

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour les salariés, les agents publics et les organismes habituels, la prime de 100 euros sera versée, en une fois, par leur employeur. Le versement est également effectué par : 

  • L’Urssaf pour les salariés de particuliers employeurs, les indépendants, les travailleurs indépendants non agricoles ; 
  • la caisse de retraite pour les retraités ; 
  • l’entreprise d’intérim pour les intérimaires ; 
  • le CROUS pour les étudiants ; 
  • l’entreprise de travail temporaire pour les intérimaires ; 
  • l’administration fiscale (DGFIP) pour les travailleurs frontaliers qui résident en France ; 
  • la caisse d’Allocation familiale (CAF) pour les bénéficiaires de minimas sociaux ; 
  • les caisses de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) pour les exploitants agricoles. 

Quand l’indemnité inflation sera-t-elle versée ?

Le versement de l’indemnité inflation aux personnes éligibles s’effectue à partir du mois de décembre 2021 et au plus tard le 28 février 2022, un calendrier des versements de la prime inflation a été mis en place. Il faut noter que cette aide est individualisée. Si deux membres d’un foyer ont un revenu net mensuel inférieur à 2 000 euros, ils bénéficieront tous les deux de l’aide.

4/5 - (6 votes)
4/5 - (6 votes)
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso