Actualité Conso

Taux immobiliers : ils continuent de baisser

Le taux immobilier – ou taux d’intérêt de prêt immobilier – est le pourcentage que perçoit la banque sur un prêt fait à un emprunteur. En d’autres termes, il s’agit du coût de l’emprunt que l’emprunteur fait auprès de sa banque. Et bonne nouvelle pour les futurs acheteurs, ce taux continue à baisser depuis plusieurs mois !

Chaque mois, l’Observatoire Crédit Logement / CSA publie les taux immobiliers moyens pratiqués en France sur le mois qui vient de s’écouler. Depuis l’été 2020, le taux immobilier diminue. Et depuis août dernier, ils ont un atteint un niveau historiquement bas. Et depuis août, le taux immobilier moyen continue de baisser.

Un taux immobilier stable par rapport à septembre 2021

En octobre 2021, l’Observatoire Crédit Logement / CSA a relevé un taux immobilier de 1,05%.  Ce chiffre est stable par rapport au mois de septembre 2021, mais il reste bas. Pour comparaison, en décembre 2020, le taux immobilier se situait autour de 1,15%. Depuis le mois d’août, le taux immobilier reste à un seuil historiquement bas. Cela veut dire que les conditions d’emprunt sont avantageuses pour les emprunteurs.

Plus précisément, les taux moyens pour le mois d’octobre 2021 se situent autour de 0,83% pour les prêts sur 15 ans, 0,99% pour les prêts sur 20 ans, et enfin 1,15% pour les prêts sur 25 ans.

Une réponse à la situation économique actuelle

Avec la pandémie, on observe une forte augmentation du prix de l’immobilier. En effet, il y a plus de demandes que d’offres pour l’immobilier. Ce sont les agents immobiliers indépendants qui ont du travail ! Pour permettre une vente malgré un prix élevé, les taux immobiliers restent bas. Le fait que les taux immobiliers soient bas permet en partie de compenser le fait que le prix des biens ait augmenté avec la crise sanitaire.

Moins de difficultés à l’emprunt

La demande d’achat immobilier étant plus importante que l’offre, les banques doivent proposer des offres défiant toute concurrence pour espérer attirer les emprunteurs. Cela passe par le fait de pratiquer un taux immobilier bas. Mais également en améliorer les conditions d’octroi de crédits pour les particuliers, qui peuvent de ce fait plus facilement obtenir un crédit immobilier.

Toutefois, les banques rentabilisent leurs opérations en vendant d’autres services aux emprunteurs, comme des assurances ou encore des offres de placement.

La durée moyenne d’emprunt diminue de nouveau

Au deuxième trimestre de 2021, la durée moyenne d’un emprunt était de 230 mois, soit 19,1 ans. Elle a augmenté jusqu’à 236 mois (19,7 ans) en août 2021, avant de diminuer de nouveau à 233 mois (19,4 ans) en septembre 2021, et de se stabiliser en octobre.

Tout comme un taux moyen immobilier bas, l’augmentation de la durée des crédits permet également de compenser la hausse des prix des biens, due à la crise de la Covid-19. Le fait d’étaler ses paiements dans le temps permet également aux emprunteurs de rester sous la barre des 35% de taux d’effort. Le taux d’effort est le pourcentage du revenu qui peut être utilisé pour le remboursement d’un crédit.

Enfin, si le crédit s’éternise, un rachat de crédit peut au moins permettre de faire diminuer ses mensualités.

5/5 - (8 votes)
5/5 - (8 votes)
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso