Minute Conso - Faciliter votre quotidien

Quelle est la différence entre les châtaignes et les marrons ?

Quelle est la différence entre les châtaignes et les marrons ?

Vous vous êtes souvent demandé quelle était la différence entre les châtaignes et les marrons ? Vous avez peut-être même pensé que c'était la même chose ? Gare aux confusions ! Car oui, même si le mot marron est très employé en cuisine cette saison : marrons chauds, crème aux marrons, dinde aux marrons, etc. En réalité, c'est la châtaigne qui est comestible. Et non le marron. Mais alors, quelle est la différence entre les deux ?


Très souvent confondus, la châtaigne et le marron doivent pourtant bien être différenciés l’un de l’autre… Au risque de contracter une intoxication alimentaire ! Découvrez dans notre dossier du jour les différences à connaître entre les châtaignes et les marrons.

Différence entre les châtaignes et les marrons : Des arbres différents

Même s’ils se ressemblent à s’y méprendre, la châtaigne et le marron ne viennent pas du même arbre. En effet, la châtaigne pousse dans un châtaignier, un arbre de la même famille que les chênes et les hêtres. Tandis que le marron, lui, tombe des branches du marronnier d’Inde, un arbre très commun en France.

Bon à savoir : en ville, on retrouve principalement des marronniers. Alors que les châtaigniers, eux, poussent plutôt dans les forêts ou dans les vergers.

Et aussi des feuilles différentes

Dans la nature, il est facile de différencier un châtaignier d’un marronnier : il suffit d’inspecter les feuilles. Si elles sont plutôt allongées avec, au bout, des dents pointues, il s'agit alors d'un châtaignier. En revanche, si les feuilles sont plutôt palmées, avec 5 à 7 folioles dentelées, il s'agit d'un marronnier.

Les châtaignes et les marrons sont des fruits différents

Même si la châtaigne et le marron se ressemblent, ce ne sont pas du tout les mêmes fruits. En effet, la fleur de châtaignier, une fois fécondée, se transforme en un fruit sec. Celui-ci est protégé par une bogue ornée d’une multitude de grands piquants. À l’intérieur, on retrouve généralement plusieurs fruits, légèrement plats et en forme de triangle : les châtaignes, que l’on peut consommer.

De son côté, la bogue du marron est pourvue de petits pics courts, espacés les uns des autres. À l'intérieur, on retrouve qu’un seul gros fruit, rond : le marron, qui lui, est très toxique ! En manger peut alors entraîner des troubles digestifs graves (douleurs, nausées, vomissements, etc.).

la bogue de châtaigne contient plusieurs fruits

Une bogue de châtaigne (3 châtaignes)
la bogue du marron contient un gros fruit rond
Une bogue de marron (avec un seul fruit)

Mais pourquoi trouve-t-on des marrons en vente ?

En cette période, on en trouve partout et sous toutes les formes : marrons glacés, marrons chauds, crème de marrons, etc. En réalité, ces marrons que l’on retrouve dans le commerce ne sont pas des marrons. Mais des grosses châtaignes ! Généralement, la culture de la châtaigne se fait à partir de septembre et jusqu’à la mi-novembre. Et pour savoir si les châtaignes sont mûres, il suffit de s’assurer que la bogue est marron et un peu entrouverte.

Comment cuire facilement des châtaignes ?

Si vous avez récolté des châtaignes et que vous souhaitez les faire cuire pour les manger, il faut d’abord bien les trier. Pour ce faire, plongez-les dans une bassine d’eau. Ensuite, jetez toutes celles qui flottent. En effet, cela signifie qu’elles sont impropres à la consommation (elles contiennent certainement des petits vers). Puis, incisez les bonnes châtaignes à l’aide d’un couteau et plongez-les dans de l’eau bouillante pendant une vingtaine de minutes. Enfin, égouttez-les, épluchez-les et dégustez-les. Vous pouvez également faire cuire les châtaignes au four.

Cet article vous a plu ? Notez le !

/ 5

Laissez un commentaire sur cet article