Minute Conso - Faciliter votre quotidien

Quels sont les différents types d'allergie ?

Quels sont les différents types d\'allergie ?

Une allergie provient d’un dérèglement du système immunitaire, qui devient intolérant aux substances généralement inoffensives : les allergènes. Ces derniers peuvent être de la poussière, d’un médicament, d’un aliment, d’un parfum… Découvrez quels sont les différents types d'allergie.


Vous découvrirez les points à savoir sur les différents types d’allergie : alimentaires, respiratoires, contacts, médicamenteux et professionnels. Les réactions allergiques entraînent différents symptômes en fonction de leurs origines et du type d’allergie.

L’allergie alimentaire 

L’ingestion d’un aliment allergène est la cause principale de l’allergie alimentaire. Cette substance déclenche une réponse inhabituelle du système immunitaire. Par rapport à l’intolérance, une allergie alimentaire est moins répandue, mais peut provoquer des symptômes plus ou moins graves : de la simple démangeaison à l’œdème de la gorge, pouvant conduire à l’étouffement. Il n’y a pas de traitement curatif, la seule solution est de bannir la consommation des aliments allergènes. 

- Quelle est la différence entre intolérance et allergie alimentaire ?

Le système immunitaire est mis à mal lors d’une allergie alimentaire. Le patient s’expose à des réactions sévères telles que le choc anaphylactique. L’intolérance alimentaire, de son côté, ne met pas du tout en jeu le système immunitaire. En effet, il s’agit de la difficulté du tube digestif à assimiler un aliment. Par conséquent, les symptômes seront purement digestifs : ballonnement, maux de ventre, régurgitation, ballonnement, diarrhée...

Les principaux allergènes alimentaires 

Un allergène alimentaire est généralement une protéine. Il est à noter qu’un même aliment peut contenir plusieurs allergènes. Voici des exemples d’aliments qui provoquent les allergies alimentaires

  • Céréales contenant du gluten ; 
  • crustacés et produits à base de crustacés ; 
  • fruits à coques (amandes, noisettes, noix) ; 
  • céleri et produits à base de céleri ; 
  •  moutarde et produits à base de moutarde… 

Les allergies respiratoires 

Les allergies respiratoires se déclenchent en présence de substances aéro-allergènes telles que la poussière, le pollen, les moisissures ou les poils d’animaux. L’allergie respiratoire la plus courante est la rhinite allergique.

L’allergie aux pollens 

Le rhume des foins ou rhinite allergique est une allergie provoquée par les pollens libérés par les plantes et les arbres lors de leur floraison. Le rhume des foins est le plus souvent une allergie saisonnière liée à la production de pollens d’arbres (de février à avril), de graminées (de mai à juillet) et d’herbacées (d’août à octobre).  

La rhinite et la conjonctivite sont les symptômes les plus courants, mais ces réactions peuvent entraîner des crises d’asthme. 

Le rhume des foins devient rhinite chronique lorsque les allergènes auxquels on est sensible sont présents dans l’air tout au long de l’année. C’est le cas des :

Les allergies pollen peuvent se manifester à travers différents symptômes, l’intensité varie d’une personne à une autre : 

  • nez bouché ; 
  • écoulement nasal ; 
  • gêne respiratoire ; 
  • yeux rougis et larmoyants ; 
  • démangeaisons de la gorge, des yeux et du nez. 

L’allergie aux acariens

Les acariens sont les principales causes d’allergies respiratoires. Ils peuvent provoquer également : 

  • De la conjonctivite ; 
  • de l’eczéma ; 
  • des démangeaisons…

Ces insectes invisibles à l’œil nu apparaissent dans nos maisons, et notamment dans nos matelas. Ils sont la plupart du temps la cause d’allergie aux poussières. 

L’allergie aux piqûres d’insectes 

En été, les piqûres d’insectes sont fréquentes. Elles sont très douloureuses. Dans la majorité des cas, elles n’évoluent pas sans gravité. Certaines personnes présenteront plus tard une allergie piqures. Sachez que les réactions peuvent être graves, aussi bien au niveau de l’ensemble de l’organisme qu’au niveau de la piqûre. 

Les allergies se manifestent par :

  • une sensation d’étouffement ; 
  • des vertiges ; 
  • de la pâleur ; 
  • des difficultés respiratoires ; 
  • une éruption cutanée ; 
  • de fortes démangeaisons. 

Les allergies de contact 

Des problèmes cutanés apparaissent dans la zone en contact avec l’allergène, puis se propagent parfois sur tout le reste du corps. L’épiderme devient rouge, voire gonflé, et des démangeaisons se manifestent sur la partie du corps en contact direct avec certains allergènes de contact. 

Les allergies aux métaux (chrome, nickel…) 

Depuis l’enfance, les accessoires tels que les boutons de jeans et les fermetures éclair sont les responsables d’allergies aux métaux (nickel, chrome). Ce type d’allergie est relativement facile à identifier, car elle se situe à l’endroit précis du contact. Le nickel se retrouve dans de nombreux objets : bijoux fantaisie, matériel de bureau, stylos, poignée de porte… Les teintures du cuir (gants, chaussures…), les détergents, les ciments… contiennent du chrome. En cas de malaises, les personnes allergiques au nickel peuvent bannir de leur alimentation des aliments trop riches en nickel. 

Les allergies aux parfums et aux cosmétiques 

Les shampoings, les produits de beauté, les cosmétiques, les mousses de bain, les mousses à raser, les vernis à ongles… peuvent provoquer des allergies de contact comme l’eczéma, les rougeurs, la dermite… Certes, on trouve en pharmacie des cosmétiques qui ne contiennent pas de principaux allergènes. Mais, aucun produit ne peut être garanti sans risque. En effet, l’un ou l’autre ingrédient est la cause de l’allergie. 

Les allergies médicamenteuses 

De nombreux types de médicaments peuvent provoquer des allergies : vaccins, anti-inflammatoires, antibiotiques, sulfamides, antibactériens… Les allergies se manifestent généralement sous forme d’éruptions cutanées après quelques jours de traitement. Mais, cela peut arriver à tout moment, même si vous supportiez le médicament auparavant.

Les allergies professionnelles 

L’allergie est une maladie professionnelle, due à la sensibilité de l’employé à un agent chimique particulier. Il existe de nombreuses molécules qui provoquent des allergies. Elles sont accrues et modifiées de manière significative depuis plusieurs années. Voici des exemples de symptômes d’allergies professionnelles : maux de tête, eczéma, asthme, rhinite. Leurs origines se trouvent dans le métier exercé. 

L’allergie au latex

L’allergie au latex peut affecter les yeux, la peau, le nez, le système respiratoire et l’ensemble du système immunitaire. Elle provoque la conjonctivite, l’eczéma, la rhinite, l’asthme, le gonflement des muqueuses, le choc anaphylactique… La dermatite atopique en est le symptôme le plus courant. 

Les allergies aux produits chimiques

Les produits chimiques sont depuis longtemps à l’origine de types d’allergie professionnelle. Leur utilisation dans le milieu professionnel entraîne l’apparition d’intolérance ou des réactions d’allergies : maux de tête, eczéma, problèmes respiratoires (rhinite, asthme).

Voici quelques produits à risque :

  • Le plus connu est le formaldéhyde. Ce formol est présent dans les colles à tapis, les meubles en contreplaqués, les mousses isolantes, les enduits protecteurs du bois…
  • le béton peut causer deux types de problèmes : une allergie à la poussière au cas où les murs ne seraient enduits ni peints, et une allergie au ciment ; 
  • les particules fines de laine de verre peuvent être facilement inhalées.

Cet article sur les différents types d'allergie vous a plus ? Découvrez dans le même thème quels sont les différents types d'intolérance alimentaire.

Cet article vous a plu ? Notez le !

/ 5

Laissez un commentaire sur cet article