ActualiteEnergie

Quelles sont les primes énergétiques cumulables ?

Prime énergie, CEE, MaPrimeRénov’, etc. Il existe plusieurs primes permettant d’améliorer la performance énergétique de son logement. Et ce, à moindres frais ! Pour autant, quelles sont les primes énergétiques cumulables ? Et comment faire pour en bénéficier ? Découvrez dès aujourd’hui quelles sont les primes énergétiques cumulables.


Pour vous aider à réduire vos factures d’énergie tout en améliorant le confort de votre maison, plusieurs primes énergétiques ont été instaurées. Et vous en avez probablement le droit d’en bénéficier ! En plus, elles sont cumulables. On vous explique tout sur les primes énergétiques cumulables dans notre dossier du jour. 

MaPrimeRénov’

Ouverte à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus, la prime d’État rénovation, MaPrimeRénov’, vous aide à financer vos travaux vous permettant de faire des économies d’énergie. Il s’agit d’un paiement direct. Néanmoins, son montant est forfaitaire : il est calculé en fonction des revenus du ménage, de la localisation du logement, du chantier engagé et du gain écologique permis par les travaux.

Le Certificat d’Économie d’Énergie

La prime CEE vous permet de rembourser vos travaux d’économie d’énergie, quels que soient vos revenus, si vous êtes propriétaires, locataires ou même si vous occupez gratuitement un logement. Elle est versée directement par les fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul et carburants. Et ce, sous différentes formes selon le fournisseur d’énergie : chèque bancaire, cartes cadeaux, réductions, services gratuits, etc.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ vous permet de souscrire un prêt à taux d’intérêt nul dans le but de financer des travaux pour améliorer la performance énergétique de votre logement.

Bon à savoir : vous pouvez bénéficier d’un deuxième éco-PTZ sur une même habitation, valable jusqu’au 31 décembre 2021 si vous avez déjà contracté un premier éco-prêt dans les cinq dernières années. Toutefois, la somme cumulée des deux éco-PTZ ne doit pas dépasser 30 000 € au total.

La TVA à taux réduit

Cette offre consiste à profiter d’une baisse de la TVA (passant alors de 20 % à 10 %) lors de l’achat ou de la pose de matériaux pour des travaux de rénovation énergétique.

Bon à savoir : la TVA peut être aussi applicable à un taux de 5,5 % pour les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux d’amélioration de la qualité énergétique, dans la mesure où le logement concerné a été achevé depuis au moins deux ans.

Le chèque énergie

Attribué chaque année sous critères sociaux, le chèque énergie est une aide financière de l’État qui permet de payer une facture d’électricité, de gaz, de fioul ou de bois. Ce chèque est attribué aux ménages qui ont un faible revenu.

Aide « Habiter mieux sérénité »

Attention, cette aide est non cumulable avec MaPrimeRénov’. L’Aide « Habiter mieux sérénité » est versée par l’Agence nationale de l’Habitant (ANAH ) aux ménages modestes et très modestes, propriétaires d’un logement individuel occupé depuis plus de 15 ans. Cette aide est proportionnelle au montant des travaux. Toutefois, elle ne peut pas dépasser les 18 000 euros.

En résumé : la prime énergie est cumulable avec MaPrimeRénov’, l’éco PTZ et la TVA à taux réduit. Mais, même s’il est possible de bénéficier de toutes ces aides pour améliorer énergétiquement votre logement, il n’est pas possible de cumuler ces aides sur un seul et même projet !

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso