Santé / Bien-êtreVie pratique

4 conseils contre la constipation

S’ils ne sont pas pris en charge à temps, les troubles du transit peuvent devenir un véritable cauchemar quotidien : maux de ventre, ballonnements, gaz, etc. Pour vous aider à lutter contre la constipation passagère, nous vous proposons une sélection d’astuces naturelles et efficaces.


Lorsque nos selles se durcissent dans notre intestin, elles n’arrivent plus à progresser normalement dans le côlon, ce qui est la source de difficultés lors de la défécation. On parle alors de constipation. Déshydratation, mauvaise alimentation, virus, stress… plusieurs causes à la constipation sont possibles. Heureusement, des méthodes simples pour améliorer rapidement son transit existent ! Découvrez 4 solutions naturelles et efficaces à essayer en cas de constipation.

1. Bien s’hydrater

Lorsque la constipation s’installe, nos selles manquent d’eau ! Pour faciliter le transit et garantir une meilleure évacuation, veillez à bien vous hydrater tout au long de la journée, en buvant une grande quantité d’eau, mais aussi, des soupes ou des tisanes.

Et si vous aimez les jus, n’hésitez pas à avaler un grand jus d’orange, de citron ou de pamplemousse au petit déjeuner. En effet, les agrumes sont des laxatifs naturels.

2. Prendre des probiotiques

Les probiotiques, ces micro-organismes vivants que l’on retrouve surtout sous forme de bactéries lactiques, sont connus pour renforcer notre système immunitaire. Ils permettent, entre autres, d’éviter la constipation en protégeant les intestins contre les micro-organismes responsables des troubles du transit.

Pour ingérer des probiotiques, rien de plus simple : consommez des produits laitiers fermentés comme les yaourts. Si vous êtes intolérant au lactose, il existe d’autres boissons fermentées contenant aussi certains probiotiques tels que le lait de soja.

3. Manger plus de fruits et légumes

La constipation est souvent le résultat d’un manque de fibre dans notre alimentation trop riche en céréales blanches (pains, pâtes, etc.).

Pour pallier cette carence et mieux réguler votre transit intestinal, il suffit d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Par exemple, en consommant davantage et régulièrement des fruits tels que la pomme, et des légumes secs comme les lentilles.

Ne prenez pas ce manque de fibre à la légère, car, même si au début, cette carence se traduit par une constipation, à l’inverse, elle risque de se transformer rapidement en diarrhée, plus compliquée à gérer ! 

En cas de constipation occasionnelle importante, optez pour des aliments contenant naturellement des substances laxatives, comme le pruneau et la rhubarbe.

4. Faire du sport

Les effets directs du sport sur la constipation sont encore à prouver scientifiquement. Mais, selon plusieurs spécialistes du transit intestinal, faire du sport régulièrement (deux à trois heures par semaine) permettrait de se détendre, de garantir une meilleure digestion et donc, d’éviter d’être constipé.

Si vous n’êtes pas sportif, favorisez plutôt la marche quotidienne : 20 à 30 minutes de marche par jour suffisent pour stimuler le côlon et prévenir une constipation.

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso