Conservation des aliments

Comment conserver les épices ?

Les épices sont des ingrédients incontournables dans les cuisines de toutes les cultures. Une pincée d’épices peut faire toute la différence sur un plat. Elles sont pratiques, et présentent l’avantage de pouvoir se conformer quasi indéfiniment. Mais quelles sont les conditions à respecter pour bien conserver ses épices ?


Les épices sont utilisées depuis plusieurs millénaires, par toutes les cultures. Les épices du commerce ont une date limite de consommation sur leur emballage, mais les épices peuvent se conserver bien au-delà de la date indiquée. On les dit même impérissables. En effet, les épices font partie des aliments que l’on peut consommer, même s’ils sont périmés. Elles étaient utilisées pour embaumer les momies dans l’Égypte ancienne. Les tombeaux étaient d’ailleurs encore imprégnés de l’odeur des épices lorsqu’ils ont été découverts. Aujourd’hui, elles sont largement utilisées en cuisine. Alors, quelles sont les astuces pour assurer la bonne conservation de ses épices ?

Conserver les épices de préférence sous leur forme originale

Même si les épices ont une durée de conservation très longue, elles finissent un jour par perdre leur arôme. Les épices en poudre ont tendance à perdre cet arôme plus rapidement que les épices conservées dans leur forme originale, comme les feuilles de laurier, les graines de cumin, les racines de gingembre, ou encore l’écorce de cannelle. Il suffit ensuite de moudre les épices ou de les écraser avant de les utiliser. Il est même possible de cultiver certaines épices dans sa cuisine.

Choisir un récipient hermétique

Un récipient hermétique est idéal pour stocker les épices. L’idéal est de choisir un bocal en verre, qui est une matière non poreuse, et qui n’absorbe pas les odeurs.

Même s’il est tentant de compléter un contenant presque vide avec une épice, il est déconseillé de mélanger une vieille épice avec une nouvelle épice. Nous vous conseillons de finir le pot, et de bien le nettoyer, pour éviter de contaminer la nouvelle épice avec d’éventuelles moisissures.

Boites à épices hermétiques

Protéger sa cuisine des mites alimentaires

Les mites alimentaires sont friandes des épices. Et une fois qu’elles se sont introduites dans un pot, il n’y a plus grand-chose à faire. Pour éviter cela, il existe des pièges naturels à base de phéromones, à placer dans ou à l’entrée de la cuisine. Ces pièges sont conçus pour attirer les mites, nous vous recommandons donc de ne pas les placer directement sur les pots d’épices. Les pièges sont vendus en grande surface, sous forme de plaques adhésives.

Conserver les épices dans un endroit sec

Si certaines épices fraiches (gingembre, piment, citronnelle) se conservent mieux au frigo, dans un torchon humide, les épices sèches et en poudre se conserveront mieux dans un endroit sec. En effet, si l’humidité s’engouffre dans le récipient, les épices vont s’agglomérer et risqueraient de moisir. Pour cette raison également, nous vous conseillons de ne pas amener le pot d’épices au-dessus de la plaque de cuisson, et de ne pas stocker vos épices près de la plaque de cuisson. La vapeur diffusée lors de la cuisson ferait moisir les épices.

Et à l’abris du soleil

Comme pour la peau, le soleil oxyde et accélère le vieillissement des épices. Une épice stockée en plein soleil perdra sa couleur et son arôme beaucoup plus rapidement qu’une épice stockée dans un endroit sombre. 

Comment savoir si les épices sont encore bonnes ?

Il faut regarder la couleur de l’épice : si elle est décolorée, ou noircie, elle n’est plus bonne. L’odeur est également un bon indicateur. Une épice fade ou dégageant une mauvaise odeur indique qu’elle n’est plus bonne. Si vous avez un doute, vous pouvez goûter l’épice avant de l’utiliser : il vous ne risquerez pas d’indigestion.

5/5 - (9 votes)
5/5 - (9 votes)
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso