Actualite

3 aliments périmés qu’il ne faut surtout pas consommer

Tout le monde s’est déjà dit devant un produit périmé : on n’est pas à un jour près ! Pourtant, malgré certaines croyances, tous les produits ayant dépassé la date indiquée sur l’emballage ne sont pas forcément encore bons à consommer. Il convient alors de faire la différence entre durabilité minimale et limite de consommation. La DDM (date de durabilité minimale) indique que le produit est encore consommable, même s’il a perdu en saveur ou en apports nutritionnels. La DLC, pour sa part, stipule que le produit ne doit pas être consommé après sa date de péremption. Il existe évidemment de nombreux exemples qui ne confirment pas la règle, mais il convient d’être très prudent sur ce sujet sensible. Car consommer un aliment périmé peut avoir parfois de lourdes conséquences sur notre santé !


Charcuterie, œufs ou encore fromage : on ne fait pas n’importe quoi avec ces produits fragiles. Même si de nombreux aliments peuvent être consommés après que leur date de péremption soit dépassée, il y a des aliments périmés à ne surtout pas consommer. En effet ces denrées dépassées peut induire de graves infections, pouvant avoir des conséquences désastreuses sur le long terme. Alors, suivez plutôt nos conseils à la lettre !

1. La charcuterie

Un bon conseil : ne mangez jamais un morceau de charcuterie, même si la date de péremption n’est dépassée que d’une journée. Même si son odeur n’est pas alarmante, mieux vaut la jeter sans tarder. La consommer pourrait rapidement virer au cauchemar, entraînant une contamination bactérienne dangereuse. Vous risquez notamment de contracter la salmonelle. C’est LA bactérie alimentaire la plus nuisible, notamment pour les enfants et les personnes âgées. Les femmes enceintes doivent faire également très attention ! En effet, la salmonelle peut engendrer des risques de fausse couche.

D’accord, il n’est jamais bon de gaspiller, mais ne mettez pas votre santé (et votre vie) en danger. Il en va de même avec la viande fraîche crue. 

2. Les œufs

Tous les nutritionnistes et spécialistes sont formels : il ne faut jamais consommer un œuf périmé ! Généralement, ces denrées sont propres à la consommation jusqu’à 28 jours après la date de ponte. Pour ne prendre aucun risque, les revendeurs indiquent une limite maximale de 21 jours. Passé ce délai, la membrane perd son étanchéité. Elle laisse ainsi passer de nombreux germes. Si un œuf non périmé à sa coquille fendue ou cassée : jetez-le à la poubelle sans attendre ! Si la coquille est sale, mieux vaut éviter de la laver sous l’eau, car cela « diminue l’imperméabilité de la coquille et augmente le risque de contamination » explique une nutritionniste. 

Bon à savoir : Il n’est pas nécessaire de conserver vos œufs au frais, l’idée est de le placer dans un endroit sec et sombre.

3. Le fromage

Non, le fromage n’est pas meilleur lorsqu’il prend de l’âge. Cet adage pourrait vous induire en erreur. Mais il convient avant tout de faire attention à son mode de préparation. Un fromage au lait cru non pasteurisé ne doit JAMAIS être consommé au-delà de sa DLC. Pour les autres, une tolérance de 3 à 4 jours est autorisée tout au plus. Les bactéries présentent dans le lait cru peuvent être fatales pour le bon fonctionnement de notre système rénal. 

Bon à savoir : La conservation de vos fromages est primordiale pour sa bonne consommation, pensez à toujours bien les emballer : film ou tupperware.

Mieux consommer c’est une chose, mais faire attention à sa santé en est une autre. Ne prenez jamais aucun risque. Même si la lutte contre le gaspillage alimentaire est importante, pensez toujours à vérifier si tel ou tel aliment est toujours consommable après sa date de péremption car de il existe de nombreux aliments périmés à ne pas consommer.

5/5 - (7 votes)
5/5 - (7 votes)
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Articles similaires

logo_mc_faciliter_blanc

Recevez notre Newsletter Conso